lesoirimmo

Simon Spruyt au «Soir»: «Le jeune tambour a l’impression que Napoléon lui sourit»

Il faut se garder des apparences trompeuses  : derrière le sourire de l’empereur, la guerre ne fait pas semblant.
Il faut se garder des apparences trompeuses : derrière le sourire de l’empereur, la guerre ne fait pas semblant. - Le Lombard.

entretien

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct