lesoirimmo

Energie: le système électrique a passé le test de l’éclipse sans encombres

Tinne Van der Straeten, la ministre fédérale de l’Energie, a suivi l’évolution de l’éclipse depuis le centre de contrôle bruxellois d’Elia.
Tinne Van der Straeten, la ministre fédérale de l’Energie, a suivi l’évolution de l’éclipse depuis le centre de contrôle bruxellois d’Elia. - Belga

C’est un des effets concrets de l’éclipse partielle de soleil qu’a connu notre pays ce jeudi : alors qu’aux alentours de 12 h 20, elle atteignait son maximum – un peu plus d’un quart de la surface de l’astre du jour recouverte par le passage de la Lune –, la production photovoltaïque d’électricité a connu un « trou ». Selon Elia, le gestionnaire du réseau de transport haute tension, la Belgique a ainsi été privée de 500 MW – c’est la moitié de la puissance d’un réacteur nucléaire – sur une capacité de production solaire qui atteint actuellement 5 GW.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct