lesoirimmo

Mon assiette: l’alliaire sauvage, l’herbe à l’ail

Les graines d’alliaire, cuisinées en moutarde, peuvent relever les plats.
Les graines d’alliaire, cuisinées en moutarde, peuvent relever les plats. - Frédéric Lohisse.

L’alliaire sauvage colonise les sous-bois et les chemins forestiers. La plante est vivace, mais étale son cycle sur deux années, comme une bisannuelle. Que vous veniez au printemps d’une année ou au printemps d’une autre, sa morphologie aura donc totalement changé. Elle sera tantôt touffue avec ses feuilles en rosette, tantôt élancée et fleurie, montant jusqu’à 1 mètre 30 de haut autour d’une tige robuste et fibreuse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct