Les Smart Cities côté campagne

Le bourgmestre Claude Bultot, le ministre René Collin et la première échevine Maud Rousseau. © Luc Scharès
Le bourgmestre Claude Bultot, le ministre René Collin et la première échevine Maud Rousseau. © Luc Scharès -

L’invitation était lancée par la commune, Belfius et la Banque centrale européenne (BCE) : le nouvel office du tourisme de Hastière s’est mis au diapason des Smart Cities, pourtant bien davantage tournées vers les métropoles ou les villes « moyennes » selon les standards européens.   «  Je suis en charge de la Ruralité et celle-ci a aussi besoin d’infrastructures de cette qualité  », épingle le ministre wallon du Tourisme René Collin.  «  Aucune raison ne pourrait expliquer qu’elle en soit privée  ». Ainsi est né ce projet, dans une petite commune de 7.000 habitants à vocation touristique, qui intègre plusieurs volets et qui a convaincu les responsables du programme Smart Cities & Sustainable Development chez Belfius et à la BCE.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct