lesoirimmo

«Jusqu’à 225 euros en plus par mois, via un crédit d’impôt»

La deuxième vague reflue, tandis que l’été monte dans le ciel : 48 hospitalisations par jour dues au covid et moins de 300 personnes en soins intensifs. Et même si les similitudes avec la situation sanitaire à la veille de l’été 2020 laissent subsister une ombre au tableau, l’heure semble venue de se préoccuper de l’après-covid. « Car on ne fait qu’entrer dans le volet économique, avec des inégalités sociales qui n’ont fait que croître, rappelle Jean-Marc Nollet. On n’est donc pas sorti de l’auberge. »

Le choc économique est là, semblable à celui qui avait fait vaciller l’économie mondiale en 2008-2009, à l’occasion de la crise financière. « Ne répétons pas l’erreur de 2008, insiste le coprésident d’Ecolo. L’austérité avait approfondi cette crise. Il faut au contraire prendre des mesures d’accompagnement économique qui soient structurelles et redonnent du sens à l’économie. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct