lesoirimmo
Euro 2020

Andrei Arshavin: «De Bruyne reste dans la course pour le Ballon d’Or»

Andrei Arshavin avec son fils Arseny (8 ans), passé par La Masia, le centre de formation du Barça.
Andrei Arshavin avec son fils Arseny (8 ans), passé par La Masia, le centre de formation du Barça. - Isopix

Andrei Arshavin et l’Euro, c’est une histoire d’amour, presque passionnelle, qui a fini au fond d’un caniveau devant l’hôtel Bristol de Varsovie. Lors de l’édition 2008 qu’il entame en purgeant une suspension de deux matches pour un coup de pied inutile adressé à un joueur… andorran, il emmène la Russie jusqu’en demi-finale. Bâle restera à jamais marqué du sceau du chef-d’œuvre d’un jeune soliste venu du froid et dont personne, en dehors de la Premier League russe ne connaît le nom.

En l’espace d’une prolongation, l’ailier du Zenit Saint-Pétersbourg donne à lui seul la nausée aux Pays-Bas (1-3), pourtant pointés au premier rang des adversaires susceptibles d’empêcher l’Espagne de devenir championne d’Europe. Un assist sublime et un but dans la foulée lui font passer à la fois le mur du son et de la célébrité.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct