lesoirimmo

Chronique Brux-ils Brux-elles: le piétonnier toujours plus piéton

Chronique Brux-ils Brux-elles: le piétonnier toujours plus piéton
Thierry du Bois.

C’est encore un petit bout de piétonnier grappillé sur la circulation, cette fois, des bus, (presque) totalement bannis. Moyennant une redéfinition de l’itinéraire des 33 (les citybus électriques reliant le haut et le bas de la cité) et 48, ainsi qu’une inversion de sens unique rue du Midi. Ici, c’est un chantier de réfection de voirie, dont les déviations ont prouvé toute leur efficacité et gagné leur pérennité. Le collège de la Ville vient d’acter la modification, qui libère le tronçon compris entre la rue des Teinturiers et la place Fontainas des véhicules stibiens – seuls les 95 continueront à emprunter le boulevard Anspach, sur quelques mètres, pour les besoins d’un demi-tour – après l’avoir débarrassé des voitures, au début de la législature. Un choix évident, plaide l’échevin (Groen) de la Mobilité, au nom de la convivialité (une zone piétonne sans moteur, c’est mieux), de la sécurité (manœuvrer un bus au milieu de chalands flânant et d’enfants jouant n’est pas de tout repos) et… de la solidité (le trafic a eu raison du revêtement neuf).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct