lesoirimmo

Comment Charles Michel vend son traité pandémie

Charles Michel.
Charles Michel. - Reuters

Charles Michel, le président du Conseil européen, avait l’habitude du choc des intérêts nationaux entre Européens. Cela fait désormais quelques mois qu’il s’active dans un plus gros bassin que l’UE afin de réunir le monde entier autour de l’idée d’un traité international sur les pandémies.

Ce mardi, quand il recevra, aux côtés de la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, le président américain, Joe Biden, il devrait pouvoir se féliciter d’avoir obtenu de ce dernier qu’il réaffirme un soutien au travail lancé à l’Organisation mondiale de la santé pour une nouvelle convention ou tout autre type d’accord international sur la préparation et la réponse aux pandémies. Sur le fond, rien de nouveau, puisque le projet de déclaration UE-Etats-Unis, dont Le Soir a eu copie, reprend les grandes lignes de la déclaration du Sommet mondial de la Santé du 21 mai dernier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct