lesoirimmo

Raphaël Imbert Quartet Oraison

<span>Raphaël Imbert Quartet</span> Oraison

C’est une musique à programme, certes, donc une musique pensée, réfléchie, tendue vers un dessein, celui du souvenir qui s’efface des morts de la Première Guerre mondiale. Mais, à l’écoute des 17 plages que comporte ce généreux album de 75 minutes, on peut aussi complètement l’oublier. Parce que la musique s’impose en elle-même, vive, poétique, diversifiée, tantôt très écrite (« For years », « Oraison de Clément Plane »), tantôt improvisée (« L’Atlantique », « Ode à Odde l’Auguste »). Et que les quatre musiciens, en totale osmose, offrent le meilleur.

Label Outnote Records.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct