lesoirimmo

Maltraitance des aînés: explosion des appels aux lignes spécialisées

Maltraitance des aînés: explosion des appels aux lignes spécialisées
D.R.

Inquiétude, isolement, informations confuses… les raisons qui ont poussé les personnes âgées ou leur famille à contacter les agences de lutte contre la maltraitance des aînés en 2020 sont multiples mais très fortement liées à la crise sanitaire. Ainsi, à Bruxelles, l’ASBL Infor-Homes et son service Ecoute Seniors ont enregistré plus de 2.000 appels en 2020 avec des pics observés lors des confinements et déconfinements successifs. « Cela concernait aussi bien des personnes âgées vivant en institution qu’à domicile, précise Myriam Bodart, coordinatrice d’Ecoute Senior. Pour les premières, ce sont principalement des maltraitances institutionnelles qui étaient évoquées, en raison notamment des mesures de confinement. Les aînés et leurs familles se plaignaient de l’éloignement, des restrictions de visites, de sorties, de l’impossibilité de s’occuper des petites tâches du quotidien de leurs parents.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct