lesoirimmo

Régionales en France: en Auvergne-Rhône-Alpes, l’ancien monde fait de la résistance

«Comme observatrice depuis quatre ans, j’ai vu le climat politique se déliter, se dégrader terriblement», constate Najat Vallaud-Belkacem.
«Comme observatrice depuis quatre ans, j’ai vu le climat politique se déliter, se dégrader terriblement», constate Najat Vallaud-Belkacem. - Photo News

Reportage

Ce matin-là, à l’entrée d’une école dans un quartier populaire de Grenoble, une maman d’élève reconnaît un visage familier. « C’est Najat Vallaud-Belkacem ! » L’ancienne ministre socialiste de l’Éducation noue la conversation tout en distribuant des tracts. « Pendant le confinement, la région n’a pas cherché à fournir un ordinateur aux élèves qui n’en avaient pas pour éviter le décrochage », regrette-t-elle sur le ton de la confidence. Une pique à Laurent Wauquiez (LR), le président de la région qu’elle s’est résolue à défier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct