lesoirimmo

En «Oraison», Raphaël Imbert offre le meilleur: l’écoute intégrale

Trois morceaux sont consacrés aux enfants de Raphaël Imbert. «Je les ai intégrés dans mon histoire de mémoire», dit-il: « une question de filiation. »
Trois morceaux sont consacrés aux enfants de Raphaël Imbert. «Je les ai intégrés dans mon histoire de mémoire», dit-il: « une question de filiation. » - Muriel Despiau.

entretien

A 47 ans, Raphaël Imbert est devenu un musicien incontournable de la scène jazz française. Par sa musique d’abord, les albums Newtopia, Bach-Coltrane, New York Project, Music is my home et Music is my hope. Par ses projets comme le Nine Spirit et le Sixtine Group. Par son travail sur la spiritualité dans la musique de jazz, concrétisée dans son livre Jazz Supreme. Par son travail pédagogique enfin, qui culmine avec son poste de directeur du Conservatoire de Marseille.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct