Horeca: les contrôles vont commencer

Les contrôleurs promettent d’être bienveillants avec les établissements équipés d’une caisse intelligente. © Joakeem Carmans (st.)
Les contrôleurs promettent d’être bienveillants avec les établissements équipés d’une caisse intelligente. © Joakeem Carmans (st.) -

La date butoir avait été reportée de deux mois. Mais c’est bien pour ce 1er mai 2016 que les établissements horeca du pays se doivent d’avoir installé une caisse enregistreuse intelligente (SCE). C’est un des objectifs du gouvernement Michel (comme de ses prédécesseurs, d’ailleurs) : éradiquer la fraude fiscale (TVA) et sociale (travail au noir) d’un secteur à la réputation peu flatteuse.

Pour ce faire, un cadre global de fonctionnement de l’horeca a été établi, mêlant mesures de soutien et instruments de contrôle. Dès 2010, il y a eu la baisse de la TVA sur les prestations de restaurant (de 21 à 12 %). L’actuel gouvernement a pour sa part mis en place trois mesures : défiscalisation des heures supplémentaires, adaptation du travail occasionnel et mise en place des flexi-jobs. En contrepartie, le secteur doit accepter ces nouvelles caisses, munies d’une boîte noire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct