lesoirimmo

L’abstention remporte les élections en Algérie

Une urne à Bouchaoui, près d’Alger, samedi dernier. Les Algériens ont largement boycotté le scrutin législatif.
Une urne à Bouchaoui, près d’Alger, samedi dernier. Les Algériens ont largement boycotté le scrutin législatif. - RYAD KRAMDI/AFP.

Quand il y a des élections, il y a ensuite des résultats. C’est ce qui s’est donc produit en Algérie : des législatives samedi et les résultats mardi soir. Qui a gagné ? Il y a bien un grand vainqueur, comme prévu : le « parti des abstentionnistes » l’emporte haut la main, avec 77 % des suffrages, façon de parler (record absolu dans l’histoire du pays). En Algérie, comme dans bien d’autres régimes non démocratiques, les gens se réfugient le plus souvent dans l’abstention pour exprimer leur rejet du système qu’on leur impose. Sur les réseaux sociaux, d’ailleurs, nombreux sont les Algériens qui pensent que la faible participation annoncée, 23 % donc, est surévaluée et qu’elle doit en réalité plus probablement se situer sous les 15 %…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct