lesoirimmo

Joe Biden et Vladimir Poutine tentent la désescalade

SWITZERLAND RUSSIA USA DIPLOMACY
EPA.

Une poignée de main et des sourires, c’est un bon début. Après des mois de tensions entre les Etats-Unis et la Russie, place à la désescalade. La première rencontre entre les présidents des deux grandes puissances, mercredi à Genève, a permis d’avancer sur plusieurs dossiers et même d’en débloquer certains dont celui du retour des ambassadeurs dans les deux capitales. Et surtout de calmer le jeu ; du moins en apparence comme sur la cybersécurité par exemple, mais pas sur les droits humains. Poutine a qualifié l’entrevue de « constructive », Biden a parlé de « ton positif ». On est loin de cette scène surréaliste de juillet 2018 à Helsinki où Trump affirmait en direct, Poutine à ses côtés, qu’il n’y avait pas eu d’interférences russes dans son élection… alors que les services secrets américains affirmaient tout le contraire. Mercredi, Biden a dit à Poutine qu’il n’accepterait plus d’interférences étrangères dans les élections.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct