lesoirimmo
Euro 2020

Jef Brouwers, en mode danoise et belge

Kjaer et les Danois vont jouer leur survie dans cet Euro.
Kjaer et les Danois vont jouer leur survie dans cet Euro. - AFP.

Danemark – Belgique, cinq jours après l’accident cardiaque du meneur de jeu scandinave Christian Eriksen, sera-t-il un match comme un autre ? Quelle influence aura cet événement sur le comportement des joueurs des deux camps ? La motivation sera-t-elle surmultipliée d’un côté ? La volonté de ne pas accabler l’adversaire dominera-t-elle de l’autre ? Jef Brouwers, psychologue du sport, qui a travaillé avec de nombreux sportifs de haut niveau belges mais aussi avec Roberto Martinez, à qui nous avons demandé de se positionner dans la peau d’un joueur danois et d’un joueur belge, a son avis sur la question. En indiquant, en préambule, que la rencontre Danemark – Finlande de samedi dernier, n’aurait jamais dû reprendre.

« C’était inhumain », indique-t-il. « Poursuivre le match dans pareilles circonstances, ça dépassait la force mentale de n’importe qui, des joueurs comme des spectateurs. C’était ne pas avoir conscience de l’effet que ça pourrait avoir sur les gens. Il aurait clairement fallu le reporter. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct