lesoirimmo

François De Smet: «Nous avons obtenu d’importants verrous dans l’accord sur la neutralité»

Le 19 mai dernier, François De Smet plaidait, dans ces colonnes, pour que la Stib aille en appel, c’était «indispensable», selon lui.
Le 19 mai dernier, François De Smet plaidait, dans ces colonnes, pour que la Stib aille en appel, c’était «indispensable», selon lui. - Dominique Duchesnes.

ENTRETIEN

La STIB n’ira pas en appel du jugement du tribunal du travail qui l’a condamnée au début du mois de mai dernier pour discrimination à l’embauche à l’égard d’une femme portant le voile. François De Smet avait fait de la neutralité à la Stib une affaire de gouvernement. A la lecture du compromis acté ce matin en gouvernement, le président de Défi n’apparaît pas comme le gagnant de la négociation.

Le 19 mai dernier, vous plaidiez, dans ces colonnes, pour que la Stib aille en appel, c’était « indispensable », insistiez-vous. Un mois plus tard, ça ne l’est plus ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct