lesoirimmo

Euro 2020: les bulles sont sous pression

Pas toujours aussi strict que prévu pour les Belges à Copenhague.
Pas toujours aussi strict que prévu pour les Belges à Copenhague. - Photo News

Depuis des mois, l’UEFA n’a jamais avancé… « masquée » dès que l’Euro 2020 venait sur le tapis. Dans l’esprit des dirigeants européens, il a toujours été hors de question d’envisager cette compétition exceptionnellement itinérante sans supporters. Le huis clos n’était pas une option (ou alors le plan Z) et la balle était dans le camp des villes désignées (douze dans le projet initial), obligées d’obtenir des garanties de leurs autorités respectives sous menace de perdre ce statut de ville-hôte. Dublin et Bilbao ont finalement déclaré forfait alors que Séville a été la seule ville repêchée.

Face à l’obstination de l’UEFA, les onze villes ont obtenu des jauges allant de 25 % jusqu’à cet incroyable 100 % dans la capitale hongroise qui résonnait comme l’écho du football d’avant (l’Euro 2016, le Mondial 2018 ou même la Nations League 2019 pour citer les derniers grands tournois internationaux).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct