lesoirimmo

En France, on s’est trompé de campagne

BELGAIMAGE-177682433
AFP.

L’élection régionale dont le premier tour a lieu dimanche, suscite un sentiment contrasté. Chez les politiques, c’est la fébrilité. Car ce dernier vote avant la présidentielle de 2022 pourrait distribuer les cartes de la future compétition élyséenne. Mais sur les marchés ? Nombre de Français rencontrés n’étaient même pas au courant de ce scrutin, à part peut-être en Paca où l’enjeu (la victoire possible du RN) a été à juste titre dramatisé. La maire socialiste de Montdidier, dans la Somme, nous faisait récemment cette terrible confidence sur ses administrés : « Certains ne savent même pas ce que c’est qu’une urne. »

La campagne a été étrange. La prudence sanitaire a fait qu’il n’y a pas eu de grands meetings. Et que les échanges serrés qui font le propre de ces séquences ont été rares.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct