lesoirimmo
Euro 2020

Kevin De Bruyne: «Je ne doute jamais de mes qualités»

AFP
AFP

C’est un heureux hasard des conférences de presse programmées à Tubize, à deux jours du 3e match de poules face à la Finlande. En envoyant Kevin De Bruyne et Jason Denayer expliquer leur ressenti face aux journalistes, l’Union belge n’a pas seulement choisi le héros et celui qui aurait pu devenir l’anti-héros du match face au Danemark : même si 4 ans les séparent, l’un et l’autre sont nés le même jour, le 28 juin.

À 9 jours de son passage dans la trentaine, De Bruyne semblait particulièrement détendu, notamment lorsqu’il fut questionné sur l’intérêt porté par son fils aîné sur son tournoi (« il sait que d’habitude, je joue en bleu et que le rouge n’est pas forcément bienvenu à la maison… sauf quand je suis chez les Diables »), « King Kev » a clairement conscience d’avoir réussi son entrée dans le tournoi dans un schéma préétabli qu’il espère respecter encore jusqu’à la fin de l’Euro, « le plus tard possible ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct