lesoirimmo

De Jean-Louis Aubert à Alain Souchon, une sacrée affiche au Printemps de Bourges

Jean-Louis Aubert, en ouverture du 45e Printemps de Bourges ce mardi, est bien content de pouvoir repartir sur les routes.
Jean-Louis Aubert, en ouverture du 45e Printemps de Bourges ce mardi, est bien content de pouvoir repartir sur les routes. - MATHIEU GOLINVAUX.

L’an dernier, pour la première fois depuis 1977, le premier des gros festivals français n’a pu avoir lieu en raison du confinement. Pas de 44e édition en 2020, donc. Se déroulant traditionnellement au mois d’avril, le festival a bien tenté de monter une affiche début mai 2021, avant de devoir une nouvelle fois jeter l’éponge, annuler et rembourser les billets déjà vendus. Optimiste, le festival a remonté en quelques semaines une nouvelle édition qui s’ouvrira ce mardi, avec Jean-Louis Aubert précédé de notre Noé Preszow national, pour se conclure dimanche avec Alain Souchon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct