lesoirimmo

Le récit de trente-cinq jours de traque pour découvrir par hasard en forêt le corps de Jürgen Conings

« C’est en passant que j’ai senti une forte odeur de cadavre », a expliqué Johan Tollenaere, bourgmestre Open VLD de Maaseik.
« C’est en passant que j’ai senti une forte odeur de cadavre », a expliqué Johan Tollenaere, bourgmestre Open VLD de Maaseik. - NICOLAS MAETERLINCK/belga

Récit

Les théories les plus folles ont circulé. Parti à l’étranger ? Caché par un réseau d’extrême droite ? Enterré dans un bunker indétectable ? Rien de tout cela, finalement. Même si l’enquête du juge d’instruction limbourgeois va se poursuivre pour comprendre une parenthèse de cinq semaines, le corps sans vie du militaire d’extrême droite Jürgen Conings a été découvert dimanche dans le Dilserbos, sur le territoire de la commune de Dilsen-Stokkem. Au 35ème jour de sa disparition.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct