lesoirimmo

Aux régionales, Macron et Le Pen défaits par le «vieux monde»

Valérie Pécresse, déjà assurée d’être réélue dimanche prochain, peut revendiquer une place dans la course à la présidentielle. © AFP.
Valérie Pécresse, déjà assurée d’être réélue dimanche prochain, peut revendiquer une place dans la course à la présidentielle. © AFP.

Les Français, qui recommencent à peine à vivre après plus d’un an de crise sanitaire, n’avaient pas la tête à ça. On le pressentait et le premier tour des élections régionales (et départementales) n’a pas démenti ce dimanche l’intuition des sondeurs. Ce scrutin local – le tout dernier avant la prochaine présidentielle, dans dix mois –, s’est soldé par une abstention historique : 66 %. La « nationalisation » des débats n’a pas même eu l’effet d’un électrochoc sur la participation.

Ce contexte relativise la portée des enseignements de ce premier tour. Mais ceux-ci n’en constituent pas moins de grosses surprises.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct