lesoirimmo

«Lettre de la City»: le temple d’un sexisme inégalé

Manifestation de femmes à Londres, en 2019, pour réclamer notamment davantage d’égalité avec les hommes.
Manifestation de femmes à Londres, en 2019, pour réclamer notamment davantage d’égalité avec les hommes. - Reuters

Pas facile d’être une femme dans la City, ce monde à part où la suprématie masculine continue de s’exercer avec une rigueur et un dédain inégalés. Les salles de marché sont restées le temple d’un sexisme enraciné – harcèlement, agissements machistes, commentaires dégradants… – alors que l’ode officielle à la diversité, à la parité et à l’inclusion est bombardée sur tous les écrans à grands jets de chromos.

Un rapport explosif intitulé « Women in Banking » (les femmes dans la banque) réalisé par la London School of Economics a provoqué une déflagration en mettant en exergue les discriminations auxquelles sont confrontées les femmes de la part de managers masculins qualifiés de « médiocres ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct