lesoirimmo

Affaire Conings: des erreurs reconnues, des responsabilités pas encore claires

La ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS)
La ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS) - Photo News

La mort de Jürgen Conings ne signifie pas la fin de l’affaire Conings. Dès l’annonce de la disparition du caporal-chef avec des armes lourdes et des munitions, trois enquêtes ont été ouvertes pour tenter de comprendre ce qui s’est passé et établir les responsabilités d’un tel évènement. Au niveau politique, à ce stade, seul le Vlaams Belang a demandé la démission de la ministre socialiste de la Défense, Ludivine Dedonder. D’autres partis, comme la N-VA, rongent leur frein. A plusieurs reprises, Theo Francken a demandé à la ministre qu’elle prenne ses responsabilités et cesse de culpabiliser les autres. Elle lui tient fermement tête jusqu’à présent en avançant les mesures qu’elle a déjà mises en place pour que de tels incidents ne se reproduisent plus. Car la semaine dernière, une première enquête a rendu ses conclusions : celle de l’Inspection générale de l’armée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct