lesoirimmo

Les marques de sympathie à l’égard de Jürgen Conings s’affichent sans complexe: «Il est déjà devenu un martyr»

Fin mai, des sympathisants de Jürgen Conings avaient manifesté au Bois de la Cambre.
Fin mai, des sympathisants de Jürgen Conings avaient manifesté au Bois de la Cambre. - Hatim Kaghat

La Flandre n’oublie pas ». Ainsi se terminait le long message laissé ce lundi matin sur Facebook par Tomas Boutens, ex-militaire et militant d’extrême droite bien connu en Belgique – et condamné en 2014 à 5 ans de prison pour préparation d’attaques armées –, en hommage à Jürgen Conings. Un brûlot fustigeant l’attitude des médias et des autorités durant le dernier mois, présentant au passage le soldat mort comme un « frère d’armes ». Avant d’être supprimé (le compte de Tomas Boutens aurait visiblement été suspendu), le message avait été partagé des dizaines de fois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct