lesoirimmo

Sélections américaines pour les JO de Tokyo: «Maman» Allyson Felix, clap cinquième

Fière de maman!
Fière de maman! - AFP

Bien sûr, il y a eu la victoire de Trayvon Bromell sur 100 m en 9.80 (+0,8 m/s) devant Ronnie Baker et Fred Kerley, couplée aux larmes de Justin Gatlin, brisé par une blessure aux ischios qui le privera des JO. Évidemment, il y a aussi eu le tour de piste cinglant de Michael Norman en 44.07, devant Michael Cherry (44.35) et Randolph Ross (44.74). Et on n’oubliera le 100 m haies avec l’improbable 2e place de Brianna McNeal, en appel de sa suspension de cinq ans pour dopage devant le TAS.

Mais dimanche, la grosse émotion, aux sélections olympiques américaines, disputées à Eugene, est venue de la qualification pour ses cinquièmes Jeux consécutifs, ses premiers en tant que maman, d’Allyson Felix, 35 ans, l’icône du 200-400 m, qui s’est arrachée et a bouclé son tour de piste en 50.02 derrière Quanera Hayes (4978) et devant Wadeline Jonathas (50.03). Un chrono qu’elle n’avait plus réalisé depuis 2017 et qui fait d’elle aujourd’hui la 8e performeuse de l’année.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct