lesoirimmo
Euro 2020

Euro 2020: l’infinie patience belge a fini par avoir raison du verrou finlandais

La joie des Diables après le premier but.
La joie des Diables après le premier but. - Belga

La Belgique a pris position. Au prix d’une décision. Une décision claire, nette et noble. Une décision dont l’élégance flatte l’excellence qui est la sienne pour le 4e tournoi consécutif. Pas plus qu’au Mondial 2018 lorsqu’elle s’était retrouvée face à un choix cornélien, la génération dorée n’a dévié de sa ligne de conduite. Gagner, gagner et encore gagner. Y compris dans la difficulté comme hier soir. Gagner le plus possible et assurer ce qui doit l’être le plus vite possible également. À Saint-Pétersbourg, la Finlande a donc subi ce que l’Angleterre a dû endurer il y a trois ans lors de la première des deux confrontations du nom, à Kaliningrad : la détermination des Diables à aller jusqu’au bout de leur logique, quitte à prendre le risque de mourir (debout) avant l’heure. Ils n’ont pas calculé, mesuré leurs efforts et encore moins tergiversé lorsqu’il est apparu que leur domination stérile de la première période était en train de se muer en chemin vers le but.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct