lesoirimmo

La recette d’une élection: donner envie de voter, tout court

La recette d’une élection: donner envie de voter, tout court
Photo News.

Dimanche soir, sur les plateaux télé français, c’était le gros chagrin démocratique. Le taux d’abstention abyssal donnait du grain à moudre à ceux qui proclamaient soudain une démocratie en berne car boudée, et concluaient à des citoyens qui n’en avaient plus rien à faire de la politique, et de ceux et celles qui la font.

Vite dit ? Attention en tout cas à sauter trop vite sur les conclusions faciles. Le scrutin français présente ainsi quelques éléments intéressants pour nourrir notre propre terrain de jeu politique, protégé de façon trop facile, et donc fragile, par l’obligation de vote.

Ce dimanche en effet, en France, ce n’est pas toute la politique qui a été boudée. Primo, ceux qui ont agi, dans leur région, au service notamment des citoyens lors de la crise sanitaire, ont été salués par un électorat qui s’est, lui, déplacé à gauche et à droite pour leur décerner un satisfecit et montrer leur souhait qu’ils soient maintenus à leur poste.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct