lesoirimmo

Marc Van Ranst l’a échappé belle

Le 17 mai, Conings est arrivé trop tard devant le domicile du virologue détesté par l’extrême droite.

Le virologue de la KULeuven Marc Van Ranst, sa femme Erna et son fils adolescent Milo ont pu rentrer chez eux, dimanche soir, après 5 semaines d’isolement dans un lieu tenu secret. Principale cible de Jürgen Conings, Marc Van Ranst s’est dit soulagé et a réagi avec classe à la mort du militaire. Sur Twitter, il a publié ce message : « Mes pensées vont vers sa famille et ses proches. Pour eux, c’est une très triste nouvelle, car ils perdent un père, un parent ou un ami ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct