lesoirimmo

Dans son plan de reprise, la Belgique a réellement mis l’accent sur le climat

Thomas Dermine, secrétaire d’Etat à la Relance, recevra Ursula von der Leyen, ce mercredi, en compagnie d’Alexander De Croo.
Thomas Dermine, secrétaire d’Etat à la Relance, recevra Ursula von der Leyen, ce mercredi, en compagnie d’Alexander De Croo. - Roger Milutin.

C’est plus un exercice de communication qu’autre chose, mais la date sera marquée avec une certaine solennité. Ce mercredi, la Commission européenne donnera officiellement son feu vert au plan belge « pour la reprise et la résilience ». Le « roadshow » de la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, passera, pour l’occasion, par Bruxelles, où elle sera reçue par le Premier ministre, Alexander De Croo (Open VLD), et le secrétaire d’Etat à la Relance, Thomas Dermine (PS).

La Belgique n’est pas la première du lot : l’exécutif européen a déjà approuvé les plans du Luxembourg, du Danemark, de la Grèce, de l’Espagne, du Portugal, de l’Autriche, de la Slovaquie, de la Lettonie et de l’Allemagne. Ce mercredi, ce sera au tour de la Belgique. Comme lors d’une remise de bulletin, la Commission a, pour chaque pays, un petit mot encourageant, ce qui met à rude épreuve l’imagination et la capacité d’innovation des communicants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct