lesoirimmo

Salaire minimum: un «oui mais» à l’accord du 8 juin

Thierry Bodson (FGTB) et Marie-Hélène Ska (CSC) ont obtenu l’approbation de l’accord du 8 juin.
Thierry Bodson (FGTB) et Marie-Hélène Ska (CSC) ont obtenu l’approbation de l’accord du 8 juin. - Photo News.

ANALYSE

On s’est compté ! A la CSC et, surtout, à la FGTB, on a recensé les votes jusqu’au bout pour déterminer si on approuvait ou pas l’accord social conclu le 8 juin dernier. Au syndicat chrétien, le « oui » l’a emporté à 53 % (et à 57 % si on écarte les 29 abstentionnistes des 300 votants). Chez les socialistes, c’est plus serré encore : l’approbation (49,06 %) dépasse de peu le rejet (49,01 %), l’abstention étant ici marginale (1,92 %) et déterminante à la fois. La CGSLB, elle, l’a approuvé à 88 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct