lesoirimmo

Belgian Cats: les planètes se sont alignées

Les Belges ont pu souffler en évitant de passer par les barrages, contrairement aux Russes.
Les Belges ont pu souffler en évitant de passer par les barrages, contrairement aux Russes. - Belga

Les Cats sont exactement là où elles voulaient arriver. « La seule surprise, c’est d’y être malgré le couac du premier match », rappelle Pierre Cornia, le bras droit du sélectionneur national. Mais la page est tournée, la phase de groupes étrennée et le premier moment de vérité se présente sous les meilleurs auspices : un quart de finale, après trois jours de préparation, sans pépin physique, avec un vrai match de référence, la démonstration face à la Slovénie, une voile de confiance bien gonflée et encore une réelle marge de progression. « Toutes les pièces du puzzle sont bien assemblées », acquiesce le coach Philip Mestdagh depuis la prison dorée de Strasbourg où l’équipe nationale est confinée. « Il reste à franchir l’écueil russe pour atteindre l’objectif fixé. La pression est donc bien présente, mais il faut pouvoir la gérer quand on vise le dernier carré. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct