lesoirimmo

UE: l’horizon européen reste désespérément bouché pour les Balkans occidentaux

La secrétaire d’Etat portugaise Ana Paula Zacarias présidait les travaux du Conseil des ministres.
La secrétaire d’Etat portugaise Ana Paula Zacarias présidait les travaux du Conseil des ministres. - Reuters

C’est, décidément, le dossier européen « maudit ». L’« élargissement » de l’UE aux pays des Balkans occidentaux reste obstinément au point mort. Ce long, patient et exigeant processus, censé permettre aux pays européens désireux d’adhérer un jour au « club », paraît gelé. Pourtant, les Etats membres actuels ont reconnu à quatre d’entre eux les qualités requises pour négocier leur adhésion. Des qualités dûment confirmées au préalable par la Commission. Les ministres de l’UE en charge des Affaires européennes, réunis mardi, n’ont pas caché l’enlisement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct