lesoirimmo

Les soutiens secrets à la propagande pour «bien raconter l’histoire de la Chine»

Xi Jinping lors d’un événement marquant le 100ème anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois.
Xi Jinping lors d’un événement marquant le 100ème anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois. - Aly Song/Reuters

enquête

Voilà bien huit ans, lors d’une « Conférence sur la propagande et l’idéologie », le président chinois Xi Jinping lève le voile sur son nouvel objectif devant les camarades du parti et les journalistes. Ce jour-là, il déclare que la Chine ne doit plus se contenter d’être considérée comme une puissance économique dans le reste du monde. Elle doit désormais être perçue de manière beaucoup plus positive qu’auparavant, à savoir comme une démocratie intègre. Le pays doit donc trouver de nouveaux moyens de « bien raconter l’histoire de la Chine ». Le pays doit prendre l’apparence d’une puissance à la fois forte et douce.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct