lesoirimmo

Allemagne-Hongrie: le match joue les prolongations au sommet européen

Un activiste fait irruption sur le terrain avec un drapeau arc-en-ciel au moment des hymnes.
Un activiste fait irruption sur le terrain avec un drapeau arc-en-ciel au moment des hymnes. - AFP.

Des stades en Allemagne, des monuments et des sites dans différentes villes européennes – dont la Grand-Place de Bruxelles et le parlement fédéral en Belgique – des logos remaniés : à l’occasion du match entre l’Allemagne et la Hongrie, les couleurs de la communauté LGBTQI+ étaient mercredi soir de sortie. Avec un même message : s’opposer à une loi hongroise discriminatoire à l’égard des minorités sexuelles et dénoncer par la même occasion l’apolitisme de l’UEFA, qui a refusé que la ville de Munich n’éclaire son stade aux couleurs contestataires de l’arc-en-ciel. Bien avant le début de la rencontre, tout cela a provoqué, bondissant du football à la politique – avec parfois des allers-retours –, une vaste controverse que l’absence du Premier ministre hongrois dans les tribunes est venue souligner encore un peu plus… avant qu’un spectateur muni d’un drapeau arc-en-ciel ne surgisse à son tour sur la pelouse au moment de l’hymne national hongrois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct