lesoirimmo
Euro 2020

Euro 2020: le Portugal, futur adversaire des Diables, une bête blessée mais loin d’être achevée

Un record de plus pour Cristiano Ronaldo!
Un record de plus pour Cristiano Ronaldo! - EPA

Décidément, depuis que l’Euro s’est élargi à 24 pays, le Portugal cultive la mauvaise habitude de terminer à la troisième place de son groupe. En 2016, la Seleçao en avait profité involontairement pour se frayer un chemin plus ouvert vers le sacre à Paris. À la surprise générale. C’est donc dans la peau de tenante du titre que la sélection lusitanienne a franchi in extremis le « cut » pour se retrouver face à une Belgique sereine et sûre de sa force. En s’extirpant du groupe F – celui dit « de la mort » – avec la France et l’Allemagne – le Portugal n’a pas vraiment assumé son statut. Ni rassuré ses supporters. Ce ne sont d’ailleurs pas la victoire tardive et poussive dans les faits contre la Hongrie ainsi que la débâcle subie à Munich qui prouveront le contraire. Assez paradoxal pour cette équipe qui, intrinsèquement, semble mieux armée qu’il y a cinq ans. Plus talentueuse, surtout.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct