lesoirimmo

Rail: le groupe SNCB reçoit une nouvelle aide de 168 millions

Une reprise globale (travailleurs, écoles, loisir) n’est pas attendue avant 2024, date à laquelle les contrats service public devront être adoptés.
Une reprise globale (travailleurs, écoles, loisir) n’est pas attendue avant 2024, date à laquelle les contrats service public devront être adoptés. - Pierre-Yves Thienpont

Le Groupe SNCB, par ses deux principales filiales (la SNCB qui fait rouler les trains et Infrabel qui gère le réseau ferré) vient de recevoir une nouvelle tranche d’aides du gouvernement fédéral. Il s’agit d’une enveloppe de 168,4 millions qui vise à combler en partie les déficits liés au maintien des missions de service public durant la crise du covid. L’aide concerne avant tout la SNCB, qui reçoit 150 millions afin de compenser les pertes liées à la diminution importante du nombre de voyageurs. Infrabel, de son côté, reçoit 18,4 millions : pour compenser en partie la diminution du nombre de trains qui utilisent le réseau ferré (même si la diminution est limitée) ainsi que pour soutenir le secteur du transport des marchandises par rail qui, lui aussi, est touché par la pandémie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct