lesoirimmo

À Tour & Taxis, l’hyperréalisme est de retour

Marc Sijan, «Embrace».
Marc Sijan, «Embrace». - D.R.

Présentée à la Boverie à Liège avec un énorme succès, l’exposition Hyperrealism Sculpture. Ceci n’est pas un corps, avait dû fermer ses portes pour cause de confinement avant de les rouvrir mais trop brièvement pour permettre à tous les visiteurs potentiels de la découvrir. Qu’à cela ne tienne, la revoici, cette fois à Bruxelles, avec en prime quelques œuvres supplémentaires.

À Liège, pas moins de 85.000 visiteurs avaient fait le déplacement malgré la crise sanitaire. On peut penser qu’elle fera aussi bien à Bruxelles dans un contexte qui semble désormais plus favorable. Réparties en six sections, une quarantaine d’œuvres attendent le public avec, à la démesure des lieux, À l’origine, une impressionnante œuvre de Fabien Mérelle attirant tous les regards dès l’arrivée sur les lieux.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct