lesoirimmo

Découverte: la chirurgie dentaire existait déjà au temps des pharaons

Osirmose, un dignitaire égyptien vieux de 2700ans, vient d’offrir à la Belgique une des plus belles découvertes archéologiques de ces dernières années autour de la civilisation égyptienne.
Osirmose, un dignitaire égyptien vieux de 2700ans, vient d’offrir à la Belgique une des plus belles découvertes archéologiques de ces dernières années autour de la civilisation égyptienne. - Hatim Kaghat.

L’effervescence qui règne dans les couloirs des Musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles contraste avec la plénitude qui entoure la galerie des momies égyptiennes. Embaumées depuis plus de 2000 ans, les dépouilles semblent impénétrables au temps qui passe et aux scientifiques qui s’échinent à dévoiler leurs secrets. Dans son tombeau de verre, Osirmose, un dignitaire égyptien vieux de 2700 ans, vient pourtant d’offrir à la Belgique une des plus belles découvertes archéologiques de ces dernières années autour des momies et de la civilisation égyptienne. Des chercheurs ont pu établir pour la première fois la preuve de l’existence de soins dentaires et de chirurgie orale sur une momie. Publiée dans la revue spécialisée Nemesis et largement reprise dans la presse égyptienne très sélective dans tout ce qui entoure les momies, cette découverte met en évidence un savoir anatomique et une pratique médicale insoupçonnée pour cette époque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct