lesoirimmo
Euro 2020

Premier grand test pour Toby Alderweireld dans cet Euro: «Il faudra stopper Ronaldo collectivement»

Il était au repos contre la Finlande.
Il était au repos contre la Finlande. - Belge

De quoi être en pleine possession de ses moyens pour aborder la deuxième phase de cet Euro, celle à élimination directe avec un adversaire qui a changé d’identité à plusieurs reprises mercredi soir. « J’ai vécu cette soirée folle comme tout le monde », explique Toby Alderweireld. « C’était fantastique pour le supporter neutre. On a eu d’abord le Portugal en huitièmes, puis la Hongrie, l’Allemagne et, finalement, le Portugal. Est-ce que j’aurais préféré la Hongrie ? Je comprends la question mais ce n’est pas la bonne mentalité à avoir. Si vous êtes content d’hériter un adversaire, généralement vous n’entrez pas comme il faut dans votre match. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct