lesoirimmo

Orban et l’UE: chronique d’une dérive annoncée

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, est sous pression au sommet européen: il a été sommé de s’expliquer et appelé à revoir le texte de sa nouvelle loi controversée.
Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, est sous pression au sommet européen: il a été sommé de s’expliquer et appelé à revoir le texte de sa nouvelle loi controversée. - AFP

Récit

Les images étaient rapidement devenues virales, en mai 2015. « Salut, dictateur ! », lançait au Premier ministre hongrois, Viktor Orban, le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, en l’accueillant lors d’un sommet qui se tenait à Riga. Dans les jours qui ont suivi, les journalistes hongrois en poste à Bruxelles ont clairement montré à la Commission que la légèreté n’avait pas sa place dans ce dossier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct