lesoirimmo

Knokke-Heist commune la plus chère, Hastière la moins onéreuse...: les chiffres de l’immobilier en Belgique

Knokke-Heist commune la plus chère, Hastière la moins onéreuse...: les chiffres de l’immobilier en Belgique

Par rapport au premier trimestre de 2020, les prix médians ont augmenté de 19,7% pour les maisons de type fermé ou demi-fermé (2 ou 3 façades), de 14,2% en ce qui concerne les maisons de type ouvert (4 façades) et de 5,5% pour les appartements. C’est ce qui ressort des prix de l’immobilier belge pour le premier trimestre 2021, publiés vendredi par l’office belge de statistique, Statbel. Cette forte hausse peut s’expliquer par la suppression du bonus-logement en Région flamande.

Cette suppression a entraîné une diminution du nombre de transaction en Flandre et les prix bas en Wallonie ont exacerbé la baisse du prix médian. Au premier trimestre 2021, le nombre de transactions flamandes est revenu à la normale entraînant une forte augmentation du prix médian national. En Belgique, le prix médian d’une maison de type fermé ou demi-fermé est donc de 225.000 euros contre 330.000 pour une quatre façades et 210.000 euros pour un appartement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct