lesoirimmo

Opération Impôts: les formules régionales de prêts «entre amis» élargies durant la crise

Les citoyens peuvent aider une entreprise ou un indépendant qui a besoin de financement, et qui bien souvent n’arrive pas à l’obtenir via le canal bancaire.
Les citoyens peuvent aider une entreprise ou un indépendant qui a besoin de financement, et qui bien souvent n’arrive pas à l’obtenir via le canal bancaire. - Mathieu GOLINVAUX

Ils ont tous les trois des noms différents, mais ils remplissent le même objectif. Les prêts « win-win » en Flandre, « coup de pouce » en Wallonie et « proxi » à Bruxelles permettent aux citoyens d’aider une entreprise ou un indépendant qui a besoin de financement, et qui bien souvent n’arrive pas à l’obtenir via le canal bancaire. En général, le prêteur est un membre de la famille, un ami, une connaissance, un client. Ces prêts régionaux (réalisés en direct ou via une plateforme de crowdlending) comportent des avantages pour les deux parties : l’entrepreneur bénéficie d’un taux avantageux, le proche qui ouvre son porte-monnaie a droit à un crédit d’impôt et son apport est partiellement garanti en cas de faillite ou de cessation d’activité. Le tout avec quelques nuances régionales. Tour d’horizon des différentes formules.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct