lesoirimmo

Bruxelles: la sortie du thermique évitera une centaine de morts par an

Bruxelles compte bannir les moteurs diesel et essence, respectivement en 2030 et en 2035.
Bruxelles compte bannir les moteurs diesel et essence, respectivement en 2030 et en 2035. - Photo News.

A partir de 2030, les véhicules légers roulant au diesel seront interdits sur le territoire bruxellois. Les motorisations à essence obtiennent un sursis jusqu’en 2035. A compter de cette date, seules les voitures et camionnettes « zéro émission » seront admises à Bruxelles, a décidé le gouvernement régional. Le calendrier actuel de la zone de basses émissions qui s’arrête en 2025 est ainsi complété jusqu’en 2035. Tous les véhicules sont concernés peu ou prou par la mesure. En 2028, les scooters thermiques seront interdits. En 2030, ce sera au tour des véhicules légers (voitures, camionnettes et petits camions) diesels, qu’ils soient « purs » ou hybrides. En 2035, c’en sera fini de ces mêmes véhicules légers s’ils sont à essence, hybrides, mais aussi au LPG et CNG (gaz naturel fossile comprimé), de même que les motos et les quads. Seules exceptions : les poids lourds et les véhicules spéciaux (police, ambulance, véhicules de l’armée, etc.)

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct