lesoirimmo

Etats-Unis: la condamnation de Derek Chauvin peut-elle changer le comportement de la police?

Le portrait de George Floyd a été brandi, vendredi, devant le tribunal chargé de prononcer la sentence contre le policier Derek Chauvin, à Minneapolis.
Le portrait de George Floyd a été brandi, vendredi, devant le tribunal chargé de prononcer la sentence contre le policier Derek Chauvin, à Minneapolis. - Reuters

Terrence Floyd enlève son masque et pèse ses mots. Polo blanc, crâne dégarni, le grand frère de George Floyd, assassiné le 25 mai 2020 par l’agent de police Derek Chauvin à Minneapolis (Minnesota), n’a qu’une seule question pour ce dernier. Des sanglots discrets étreignent sa voix. « Pourquoi ? Pourquoi avoir fait cela ? » Il ajoute à l’attention du policier, crâne dégarni lui aussi, sanglé dans un costume gris clair et assis, impassible, dans le box des accusés, barré par deux vitres de plexiglas : « Qu’avez-vous ressenti » en le menottant et en le plaquant au sol en pleine rue, durant neuf interminables minutes lors desquelles le prévenu, soupçonné d’avoir utilisé un faux billet de 20 dollars dans une épicerie, agonisa, lentement asphyxié, et malgré les supplications d’une demi-douzaine de badauds consternés ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct