Tournai: un précieux manuscrit de retour

Une des pages du précieux manuscrit. © KIK-IRPA
Une des pages du précieux manuscrit. © KIK-IRPA -

Un désastre humain et culturel. Tournai fut une des premières villes belges à subir les bombardements allemands lors de la Seconde Guerre mondiale. Le 17 mai 1940, une attaque aérienne frappe la bibliothèque communale qui part en fumée avec sa collection de 70.000 livres, dont certaines enluminures uniques. Fort heureusement, la veille, 27 de ses 247 manuscrits précieux, parmi lesquels le fameux Roman de la rose de Tournai, avaient pu être sauvés grâce à l’héroïsme du personnel de la Bibliothèque. Les Heures Trameries, un manuscrit capital pour la connaissance de l’enluminure tournaisienne du début du XVIe siècle, furent un de ces « miraculés ». En décembre dernier, le Fonds Claire et Michel Lemay – un grand industriel tournaisien qui a mis sa fortune au service de la culture régionale – a racheté ce manuscrit lors d’une vente aux enchères organisée dans la célèbre salle des ventes Sotheby’s, à Londres.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct