lesoirimmo

Climat: la chaleur écorche à vif le nord-ouest américain

40% des habitants de Colombie-Britannique disposent d’un conditionnement d’air. Plusieurs villes ont ouvert des «cooling centers» pour accueillir les personnes en difficulté.
40% des habitants de Colombie-Britannique disposent d’un conditionnement d’air. Plusieurs villes ont ouvert des «cooling centers» pour accueillir les personnes en difficulté. - AFP.

Sous un dôme de chaleur. » Ça sonne comme le titre d’un bon Mad Max, mais pour l’Amérique du Nord-Ouest ce n’est pas du tout du cinéma. Jour après jour, les records s’enchaînent avec un maximum de 47,9ºC atteint à Lytton, petit village de moins de 300 habitants situé à 60 km au nord-est de Vancouver, en Colombie-Britannique, la province la plus à l’ouest du Canada. Mais l’Oregon et l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, sont également touchés par cette chaleur étourdissante qui fait craindre pour la santé humaine et pourrait être annonciatrice de feux de forêt majeurs. A Portland, on a enregistré 44,4ºC. A Seattle, 41,7ºC.

Mardi matin, la température semblait amorcer une lente décrue avec des maxima d’environ 33ºC et 26 à attendre mercredi. Mais les services météo de Seattle s’attendaient à une légère remontée des températures dans la seconde moitié de la semaine. En quelques jours, plus d’une centaine de personnes seraient mortes « subitement », estiment les autorités.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct