lesoirimmo

Derrière la gestion de la migration, la crainte du Vlaams Belang

On a connu les écologistes et, dans une moindre mesure, le PS plus offensifs dans la gestion du dossier migratoire. Dans les événements de ces derniers jours autour de la grève de la faim, les deux formations ont communiqué leur inquiétude, le besoin d’urgence d’une solution, mais sans avancer au sein du gouvernement avec une proposition de régularisation.

On pourrait y voir la conséquence d’un accord de gouvernement très fermé sur la question. C’est d’ailleurs la raison invoquée officiellement. Elle n’est pas totalement farfelue (il n’y a pas eu d’accord sur ce point sensible durant les négociations gouvernementales), mais pour d’autres dossiers, notamment socio-économiques, la mise en place d’un programme plus ambitieux que l’accord de gouvernement n’est pas un tabou.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct