lesoirimmo

Nick Kyrgios: «Pas mal pour un joueur à mi-temps»

Vainqueur 6-4, 4-6, 3-6, 6-1, 9-7 en... deux jours.
Vainqueur 6-4, 4-6, 3-6, 6-1, 9-7 en... deux jours. - EPA

Parmi tous les joueurs touchés de près ou de loin par la pandémie, Nick Kyrgios est un cas à part puisque, depuis que le virus est apparu en Australie, début janvier 2020, il n’a fait qu’un voyage à Acapulco (un set et puis abandon, déjà contre Ugo Humbert), avant de rester cloisonné chez lui à Canberra. Le tennis n’avait plus d’importance pour un joueur qui s’est subitement transformé en « Monsieur Propre » de la cause médicale, n’hésitant pas à soutenir tous les Australiens en difficultés physiques ou mentales et aussi à critiquer vertement un Novak Djokovic bien trop imprudent dans l’organisation d’un désastreux Adria Tour. C’est bien simple, avant ce retour gagnant à Wimbledon, il fallait remonter à un duel contre… Steve Darcis, le 20 novembre 2019, en Coupe Davis à Madrid, pour retrouver la trace d’un succès, hors Australie, du bouillant Kyrgios !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct